Avertir le modérateur

29/07/2008

La BRDE visite la Mairie de Saint-Ouen

1848314161.jpg

Mardi 22 Juillet, la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) perquisitionne la mairie de Saint-Ouen.

Une visite de courtoisie ?

En point de mire, le service de l’urbanisme et la direction financière.

Les acquisitions immobilières de la ville sont dans le collimateur du Procureur de la République. Les enquêteurs ont-ils trouvé des éléments à apporter au dossier ?

Réaction : Monsieur Atayi (DG adjoint des services) minimise l’intervention de la brigade et comme à son habitude la mairie se cache derrière ses gros travaux  (40% de logements sociaux, ses centres de santé et le développement social de la ville) qui  profitent en fin de compte toujours aux mêmes. Ces mêmes personnes qui endettent d’année en année Saint-Ouen (avec la complicité malgré lui du parti socialiste qui vote (comme lobotomisé) toutes les délibérations du conseil municipal).

Sans doute derrière cette opération, la mairie va en profiter pour se porter en victime et en même temps accuser la droite audonienne. Mais ne soyons pas dupe ! C’est belle et bien de modestes propriétaires qui se font spolier.

Quelques liens utiles : http://www.asaintouen.canalblog.com/ et http://www.avipso.org/

Entre libéralisme économique et politique sociale ardue, la maire PC de Saint-Ouen a choisi!

Une question se pose : Qui a porté plainte ?

Nous savons que ce genre de procédure dure très longtemps, mais nous saurons être patients pour avoir des réponses.

To be continued...

L'article du Parisen : le parisien.jpg

Commentaires

Bonjour,

En allant sur la toile électronique on trouve sur //alize2.finaces.gouv/ le tableau des comptes des communes.
Sur celui du 93 400 on apprend que la population (doubles comptes) était de 40 015 habitants en 2006. De même que le potentiel fiscal (d'une population=40449 habitants) était de 71 966 € ou de 1 779 € par habitant.
Cet argent concourt sur la commune à des dépenses de fonctionnement élevées ; à un emprunt qui sert aux investissements ; à les effectifs budgétaires qui croissent plus vite que ceux des titulaires ; à des agents non titulaires qui se voient proposés des évolutions de carrière ;
à des informations sur le nombre des agents qui sont imprécises ; à l'office vacances loisirs qui est une association et qui reçoit beaucoup d'argent de la ville pour souvent les mêmes bénéficiaires ; à un parc de centres de vacances qui est très important ; à des dépenses réalisées pour la ZAC Curie- Rosiers par la Semiso pour une somme qui s'élèverait à 1 274 211 € alors que cette structure a été supprimée !

Alternativement.

Écrit par : jean-luc fortier | 04/09/2008

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu