Avertir le modérateur

04/11/2009

La censure serait-elle de retour?

censure.JPGEn raison de leur tribune libre « Colère ! », le groupe Saint-Ouen Ensemble Autrement (SOEA) s’est vu interdire la publication dans le journal municipal du mois de novembre 2009.

 

C’est Madame le Maire 1C (*) par le biais de son directeur de la publication Monsieur Alain Barbier qui a pris cette décision, de manière unilatérale. Il aurait juste adressé un mail au président de groupe SOEA 2M (*) , conseiller municipal de l’opposition, pour lui signifier que son groupe n’aurait pas de tribune au journal municipal. Sous prétexte qu'elle "portait atteinte à la vie privée " de Madame le maire.

 

Actuellement, le PC, le PS, les Verts, le Modem, l’ASOTL et EPSO ont chacun une tribune libre. Nous sommes en face d’une censure.

 

Le passage incriminé est, « …Qui affirme sans rougir devant les télés que ce fléau, cette gangrène qu’est la drogue, n’est installée dans notre ville que depuis quelques mois (JR sur I-télé, BFM télé le 27/09) alors qu’elle-même fut touchée de près voici cinq ans !... ». Cette phrase semble-t-il  fait allusion à "l'affaire du fils du maire" datant de 2004.

 

Voir article du Parisien :

SO_fils de Rouillon sous les verrous.JPG

 

Le groupe SOEA conteste cette décision en arguant qu'étant donné que Madame le maire 1C (*) elle même, avait rendu cette histoire publique par le biais d'un tract qu'elle avait fait distribué dans toutes les boites aux lettres audoniennes.

 

Retrouvez l’intégralité de leur tribune sur leur site : http://asoea93.monassoc.com/pages/2719

 

Pour finir, la déclaration universelle des droits de l’homme, dans son article 19 dit : « Tout individu a droit à la liberté d’opinion et d’expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considération de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d’expression que ce soit ». Un droit à défendre !

 

 

(*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche

Commentaires

Phytose si je suis d'accord avec le fait que la tribune de l'ASOEA n'a pas à être censurée, je trouver déplorable que l'on ressorte cette affaire vieille de 5 ans.

Il ne me semble pas que le fils du maire ait récidivé et qu'il s'était livré de lui même à la police.

Je n'approuve vraiment pas cette tribune. Il faut croire que le maire leur a rendu service en l'empêchant de paraitre parce que c'est immonde comme façon de faire.

Écrit par : SmS | 04/11/2009

Smael, visiblement tu n'as pas lu notre tribune car on ne "ressort" rien mais on rappelait simplement à madame le maire qu'on était pas dupe quand elle affirme à la télé que la drogue n'est à Saint-Ouen que depuis quelques mois.C'est elle qui a rendu cette affaire publique en faisant distribuer un tract dans les B.A.L audoniennes pour faire pleurer Mirza, pas nous!Quand à ton qualificatif d'"immonde", je crois qu'il est largement démesuré quand on regarde les faits, et uniquement les faits.

Écrit par : Jean Fouquart | 06/11/2009

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu