Avertir le modérateur

16/06/2011

Quand les politiques de Saint-Ouen prennent les électeurs Europe-Ecologie-Les Verts pour des c…

gang-des-pasteque.jpgLe gang des pastèques a encore sévi !

 

Situation unique en France (peut-être au monde, je ne sais pas !), quand élus appartenant à un même parti politique (ici Europe Ecologie-Les verts), siègent à la fois à l’opposition et à la majorité !

Une situation ubuesque, drôle et déconcertante !

Lors des dernières élections cantonales, Mamadou KEITA (3M)* (élu de l’opposition EPSO** et fraichement EE-LV) s’est vu obtenir la suppléance de la candidate Elise BOSCHEREL (3J)* (élue PS à la majorité !), après un crêpage de chignons interne orchestré par l’indécrottable Rémi FARGEAS (2A)* (élu de la majorité et EE-LV). Cette bataille interne au sein d’EE-LV local avait éclaté entre les vrais, faux, faux-vrais et vrais-faux sympathisants écolos pour savoir si une liste autonome devait se créer et surtout qui en serait le porteur.

Plus-solidaires-recto.jpg

Initialement, la section PS locale avait choisi Sabri Haddad*** comme suppléant mais l’envie de servir le peuple audonien ou la soif de pouvoir ou même l’opportunisme de Mamadou Keita a eu raison de lui, une fois de plus. Je ne vous raconte pas la tête des élus socialistes audoniens qui faisaient campagne pour ce nouvel allié et ennemi juré.

Devant une telle mascarade et voyant que la lutte des places se profilait, binôme de Mamadou KEITA au conseil municipal, Noureddine SENHADJI a dû prendre une position brute et claire -se désolidarisant totalement de cette soif de pouvoir- en appelant à voter pour William DELANNOY (1K)* (Parti Radical). Il démissionnera quelque temps plus tard du conseil municipal.

 

Mais ce n’est pas tout !

 

Entre temps, histoire de pimenter la campagne parce que tout est stratégie en politique, un candidat répondant au doux nom d’Abdelaziz BRIKAT se présente avec une étiquette d’une pseudo-revendication écolo mais dont on ne verra que les affiches en papier recyclé et une police d’un ton verdâtre, sans photo ni quoi que ce soit qui pourrait les reconnaitre ou les retrouver voire les contacter. Tout cela pour bien tromper les vrais électeurs écolos. La blogosphère audonienne ne tarda pas à lui trouver un surnom : la pastèque (Vert à l’extérieur et rouge à l’intérieur).

Même cas de figure à Drancy, La Courneuve, Pierrefitte, Aubervilliers, Saint-Denis et Sevran !

Après quelques recherches sur la toile, je tombe sur un comité de soutien à Pascal BEAUDET (ancien maire PCF), éminemment opposé à Jacques SALVATOR (actuel maire PS) sur la ville d’Aubervilliers. Normal, il a perdu la maire face à une liste socialiste.

Sur ce tract datant de décembre 2007 figure un BRIKAT Aziz (oui, je sais Abdelaziz, ce n’est pas Aziz ! Mais, mais…souvent on troc le Abdel, ou bien ne prend que le Abdel). En 2008, il fût suppléant aux cantonales à Livry-Gargan pour le MGE  (Mouvement de la Gauche Écologiste) mené par Agnès CHEVINGNAU.

pascal beaudet.JPG

http://elections.lefigaro.fr/resultats/elections-cantonal...

Autant d’éléments qui font que l’électorat écologiste n’est pas pris au sérieux et je le déplore sincèrement.

Pourquoi des candidatures ghost ?

C’est souvent lorsque des candidats dits de « gauche » c'est-à-dire un socialiste et un communiste (ou apparenté !) s’affrontent sur un même terrain que les coups bas se ne comptent plus. Un exemple de supercherie à la sauce coco, celui de présenter un candidat fantôme vert ou simili gauche, histoire d’affaiblir les scores du candidat socialiste. Souvent ces socialistes prennent comme suppléant les représentants EE-LV, et c’est là le piège se referme.

A ce jeu de dupe, certains électeurs gauche-écolo sont tombés dedans.

Rassurez-vous chers électeurs écologistes audoniens, des électeurs de Noisy-le-Sec ont connu une situation similaire. Nom de code Malika LIEFOOGHE.

Rappel des faits :

Lors des élections cantonales de 2008, Jean-Paul LEFEBVRE (PS) se fait grignoter 4% par Malika LIEFOOGHE, permettant ainsi à gilles GARNIER (PCF) de passer.

En regardant de plus près,  cette même année (poussons le culot à son paroxysme): Malika LIEFOOGHE apparait comme une militante ou sympathisante communiste, peut-être même adhérente qui sait ! En effet, nous pouvons la retrouver dans un tract pour les cantonales 2008 du canton Saint-Denis Nord-Est où plus de 500 dionysiens appelaient à voter pour Bally BAGAYOKO (Elu communiste ! Ben voyons...).

bally bagayoko.JPG

Quand un bastion PCF risque de tomber, tous les moyens sont bons.

Ces méthodes sont un danger pour notre démocratie, Comment voulez-vous ensuite donner du crédit à la politique qu’elle soit locale ou nationale, lorsque l’on agit de la sorte. Une situation tronquée, biaisée qui ne récolte que de l’abstention et du mépris. Un manque de confiance criant qui ne peut plus durer. Vous me direz que ces personnes là sont dans leur droit. Pouvoir se lancer en politique est une chance. Je vous répondrai : « Mais bien sûr qu’ils sont dans leur droit ! Un droit qu’il faut défendre coûte que coûte. Encore faut-il qu’ils battent campagne ! Qu’ils soient visibles ! Qu’ils portent réellement leurs valeurs aux yeux de tous, qu’il y ait du débat… » En clair utiliser ce droit à bon escient. Ce n’est malheureusement pas le cas. Et notre département de la Seine-Saint-Denis en souffre. A quand une charte de bonne conduite de la part de nos élus ?

(*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche.

(**) Ensemble Pour Saint-Ouen.

(***) ex communiste, ex colistier de Mamadou KEITA lors des élections municipales de 2008 avant de s’apercevoir de la supercherie.

 

17/09/2010

Licite ou illicite !

528943353.jpg

Halal or not Halal (Licite ou illicite).

 

La censure frappe encore la ville de Saint-Ouen et l’opposition en fait les frais.

 

En effet, les opposants directs de la majorité municipale, William Delannoy et son groupe ont vu leur tribune non conforme pour le journal municipal du mois de septembre. En cause ? La position du maire face à la décision du Quick de passer au halal.  

Tribune+censurée.JPG

 

La tribune du groupe centriste a été aussi touchée par ce phénomène récurrent... mais nous ne savons pas encore la raison.

 

A lire la lettre du maire adressée à Quick :

 

Lettre1.JPGLettre2.JPG

 

 

On peut y lire ceci :

 

« …sur la méthode d’abord, puisque cette décision  est intervenue de manière unilatérale et sans qu’à aucun moment vous n’avez jugé utile de me contacter et de solliciter l’avis de la municipalité. »

 

D’abord, une chose : nous ne savions pas que notre maire faisait partie de la direction du Groupe Quick ! Une municipalité omnisciente, omniprésente et qui veut tout contrôler… à la limite du totalitarisme.

 

 

 

Dorénavant, commerçants de Saint-Ouen vous êtes prévenus, la municipalité actuelle veut faire main basse sur vos  activités!

 smiley.JPG

 

 

Retrouvez cette tribune censurée :

 

HALAL OR NOT HALAL !

 

Jacqueline ROUILLON rassemble les élus de gauche derrière sa nouvelle croisade anti-halal.

 

Mais qui est vraiment la cible ? Un fastfood qui décide de répondre à un besoin commercial, au même titre que le maire qui annonce le projet de la future mosquée de Saint-Ouen pour des raisons électorales. Cette construction nécessaire sur notre ville doit répondre à une demande légitime des Audoniens musulmans à vivre leur culte dans la dignité, loin des persiflages politiciens ou promesses électoralistes quand on sait que rien n’est vraiment acquis pour ce lieu de culte.

 

Voila une fois de plus les contradictions du maire sur la place publique, utilisant un bouc émissaire pour cacher ses propres turpitudes et satisfaire les quelques électeurs populaires de souche et de gauche qui pourraient aux prochaines élections cantonales voter Front National, empêchant Jacqueline ROUILLON de passer le premier tour.

 

Alors soyons absurdes, comme votre déclaration l’est à l’encontre de QUICK à qui vous demandez de renoncer au tout halal… Allez-vous, Madame le Maire, écrire à toutes les sandwicheries et kebabs de Saint-Ouen de faire de même ? Allez-vous imposer cette règle à tous nos bouchers et demander à la boucherie du Bled de changer de nom ? Allez-vous revenir sur l’autorisation de droit de terrasse accordé par vous-même au Paparazzi ?

 

A l’évidence votre combat n’est pas le notre, votre irresponsabilité est démontrée à travers vos déclarations qui n’engagent que vous.

Il n’appartient ni à QUICK ni aux Audoniens de confession musulmane d’être les otages de votre réélection, ils sont déjà les premières victimes de votre inaction et de la ghettoïsation de leur ville.

 

Alors, taisez-vous et laissez-les tranquillement fêter l’Aïd.

 

William DELANNOY www.audonien.com – Permanence tél. pour rdv : 0149456608

16/09/2010

La politique locale.

politique locale.JPG

Alors! Les cantonales ???

123570200.jpg

Où en est-on à propos des candidats pour les élections cantonales ??

 

Ce que nous savons (et déduisons…) :

 

Notre maire et conseillère générale sortante va sans nulle doute se représenter mais sous quelle étiquette ?

Son challenger assidu William Delannoy, quant à lui a été investi pour le Parti Radical par…par Eric Raoult himself (Miracle ?!?).

Au parti socialiste, d’après un conseiller fédéral, ça se jouerait entre Mme Sophie Jacquot et M. Karim Bouamrane. Les adhérents vont trancher ! Mais quand ??? No idea ! Le PS joue gros sur ce coup là… Il en va de la stabilité interne de la majorité municipale.

Pour le Mouvement Démocrate, une conseillère nationale nous a fait part que deux candidats seront présentés pour le département de la Seine-Saint-Denis… et bien sur pas à Saint-Ouen (Ouf !). Le MoDem 93 a été très affaibli lors des dernières élections régionales et les candidats devront assumer seuls la charge financière. Les choses peuvent encore évoluer !

Chez Europe Ecologie, nous ne savons pas encore ! Nous attendons que leur porte-parole nous le communique… Alors qui ? Lias Kémache ou un inconnu ?? Une chose est sûre Rémi Fargeas est « OUT »!!! Il fut un temps où Mamadou Keita cherchait à représenter les écolos… Qu’en est-il ?? Le petit poucet de la politique local ne manquera pas ce rendez-vous.

Bon après, il y a les autres… Lutte Ouvrière, le NPA et des illustres inconnus.

 

Mais peut-être avez-vous des infos ?

 

 

En date du 17 septembre 2010.

A chaque jour, son lot de surprises ! Avec une entrée en lisse (probable) dans la réal politique pour notre Olivier Decrock (Ancien webmaster du site Feu lesaudoniens.com) qui après avoir essuyé maintes refus de la part de l’UMP 93 (si, si… encore Eric Raoult), se retrouve maintenant au parti radical…de gauche. Ce social-libéral s’il est investi, fera ses premiers pas dans la politique mais surtout sera soumis au suffrage ! Une étape à franchir.

 

En date du 25 septembre 2010.

Au PS, aussi nous avons une pléthore de scénarios… Elise Boscherel et Sabri Haddad seraient les candidats socialistes face aux  ténors locaux. L’optique théâtrale façon le parti socialiste audonien !?    

 

 

1802110811.jpg

15/06/2010

Le Tribunal administratif de Montreuil suspend !

arrete_anti_expulsion.jpg

Les maires des communes de La Courneuve, du Blanc-Mesnil, de Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse et Bobigny ont vu leurs arrêtés du 15 mars, suspendus par le Tribunal administratif de Montreuil.

 

 

Lire aussi l’article de presse  du Parisien :

 

SO_la justice suspend les arretes antiexpulsions.JPG

11/06/2010

Le parti communiste audonien s'effrite...

123570200.jpgL'échiquier politique audonien.

Nous nous en doutions depuis un certain moment mais là c'est enfin dit! Maintenant reste à savoir quelle étiquette politique notre maire (1C)* compte t-elle prendre pour la suite...

Pour rappel la démission de l'adjoint au maire chargé du développement économique 3A (*) :

http://notresaintouen.20minutes-blogs.fr/archive/2009/11/...

Pour lire l'article du Parisien, cliquez sur l'image ci-dessous :

SO_pourquoi j ai quitte le pc.JPG

A lire aussi

SO_le pcf se fissure.JPG

 (*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche.

09/06/2010

Sept maires de Seine-Saint-Denis au tribunal administratif

Extrait de l'article de presse du site http://www.lagazettedescommunes.com/

 

 

arrete_anti_expulsion.jpgSept maires de Seine-Saint-Denis étaient convoqués le 8 juin 2010 au tribunal administratif de Montreuil, saisi par le préfet du département, après avoir pris des arrêtés contre les expulsions et/ou les coupures d'énergie.

Le préfet a demandé une suspension des arrêtés en attendant que le tribunal se prononce sur le fond. Le juge des référés doit rendre sa décision par ordonnance vendredi 11 juin.

Les maires des communes de La Courneuve, du Blanc-Mesnil, de Saint-Denis, Saint-Ouen, Stains, Villetaneuse et Bobigny avaient signé ces arrêtés le 15 mars, à la fin de la trêve hivernale des expulsions locatives.

« Nous sommes de plus en plus nombreux à penser que les expulsions locatives sont barbares et sont bien souvent inutiles, de nombreuses associations prennent position contre et de plus en plus de citoyens, qui ne sont pas nécessairement engagés, soutiennent des familles dans ces situations quand ça arrive près de chez eux », a déclaré à l’AFP Catherine Peyge, maire (PCF) de Bobigny.

« Sur ma commune, ce sont près de 800 familles qui sont concernées, et cela ne touche plus seulement les plus pauvres mais également des cadres qui peuvent se retrouver au chômage. Personne n’est à l’abri des difficultés de la vie », a-t-elle ajouté.

« Nous préconisons, plutôt que des expulsions, une revalorisation des salaires et minima sociaux car les loyers ont beaucoup augmenté, même les loyers sociaux, et les familles les plus modestes n’arrivent plus à suivre, quand on doit faire un choix, on nourrit d’abord sa famille, on voit ensuite pour le loyer », a conclu Mme Peyge.

Chaque année, plus de 100.000 décisions de justice ordonnant une expulsion sont prises. La Fondation Abbé-Pierre s’attend à ce que 30.000 à 40.000 ménages soient effectivement expulsés en 2010.

 

Avec l'AFP.

Lire aussi l’article de presse  du Parisien :

SO_le nombre d expulsions ne cesse d augmenter.JPG

20/05/2010

Madame le maire convoquée au tribunal ?

Outch.jpg

Il y va fort le nouveau Préfet de Seine-Saint-Denis ! Celui-ci dénonce la légalité les arrêtés pris par sept maires de la Seine Saint-Denis (dont Saint-Ouen) en demandant leur suspension auprès du tribunal administratif de Montreuil.

(Petit rappel des faits quand même avec l’article du Parisien datant du 16 mars 2010.)

SO_sept maires prennent des arretes anti expulsions.JPG

 

Au lieu de recevoir du T.A. de Montreuil la notification de l’annulation de l’arrêté anti-expulsion qu’elle avait pris le 15 mars dernier, jour de la fin de la trêve hivernale, notre maire (1C)* ainsi que les autre signataires ont reçu une convocation du T.A. de Montreuil pour le 8 juin à 14h par fax le week-end dernier.

 

De là à les convoquer !?! Il n’y a qu’un pas. Ce que le Président du tribunal a décidé de faire.

 

Cette procédure, somme toute légale, ne requiert pas la présence des concernés, mais une question se pose quand même : notre maire (1C)* s’y rendra t-elle ?

Cet arrêté est initialement prévu pour protéger les plus démunis, les plus défavorisés, les plus en difficulté face à l’aggravation de l’insécurité économique et sociale. Une position purement symbolique en témoignent les élus mais en tout cas très médiatique!

(*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche.

19/05/2010

Un pro PC à la tête du PS audonien.

123570200.jpg

L'échiquier politique audonien.

 

Nous vous avions commnuniqué il y a quelque temps, la démission de la Présidente du groupe socialiste (3D)* ! Toujours en exclusivité, nous vous informons que c'est le chargé de la politique sportive Henri Lelorrain (2E)* qui a été nommé Président du groupe socialiste.

 

 

Grosse surprise !

 

 

Effectivement, malgré les tergiversations du groupe sur la feuille de route de la municipalité, le parti socialiste tente tant bien que mal de marquer sa différence !

Le porte-parole fraichement nommé sonnera t-il la fin de l’entente ou continuera t-il la prostration ?

 

 

0+0.JPG
 (*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche.
 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu