Avertir le modérateur

14/12/2009

DAL Saint-Ouen se mobilise une fois de plus...

dal.JPG

Ci-joint le tract que L’association Droit Au Logement Saint-Ouen diffusera dès 19 h place de la mairie de Saint-Ouen (93) et à l'entrée du conseil municipal de ce lundi 14 décembre 2009.

DROIT AU LOGEMENT : QUE FAIT LA MAIRIE ?


Avec l’intensification des conséquences sociales de la crise, de plus en plus de personnes sont confrontées au problème du logement : difficultés à payer le loyer, difficultés à accéder à un logement décent, risques d’expulsion… Face à ces sujets, l’Etat et les marchands de sommeil sont
parmi les premiers responsables ; l’Etat affirme le droit au logement opposable mais en ne soutenant pas la création de logements sociaux et en n’obligeant pas l’ensemble des communes (notamment les plus riches) à en construire, il ne rend pas ce droit réel. En outre, il se refuse toujours à appliquer la loi de réquisition. Les marchands de sommeil quant à eux profitent du déficit de logements pour louer à des tarifs excessifs des taudis !

Face à une telle situation, on pourrait penser que la mairie se donne les moyens de lutter pour le droit au logement et contre les marchands de sommeil. Or, nous constatons depuis plusieurs mois l’absence d’avancées municipales sur nombre de problèmes.

Ainsi, le 29 juin 2009, le conseil municipal votait à l’unanimité la mise en place d'un dispositif contre les expulsions locatives ; nous avions soutenu cette initiative. Un mois après, le 29 juillet 2009, les
employés de la ville muraient le 71 av. du Capitaine Glarner géré par l’OPHLM avec les affaires d’un des habitants mis à la rue ! Pourtant, l’adjoint au logement avait promis le relogement de cette personne en mai 2009. Depuis, aucune nouvelle des élus responsables des expulsions et du logement. Quelle est l’utilité du dispositif anti-expulsion si la mairie est incapable de se l’appliquer à elle-même ?

Les mal-logés font face à des propriétaires laissant leurs immeubles sans entretien et à de véritables marchands de sommeil (17/19 rue Jules Vallès ; 21 rue Raspail ; 5 rue Lécuyer ; 9 rue Villa Biron…). Or sur ces adresses, les problèmes subsistent et les familles continuent à vivre dans la galère. Nous avons pu avoir des actions communes avec les élus face à ces pratiques, mais il faut aller plus loin et la mairie doit s’engager véritablement pour mettre fin à ces pratiques.

Enfin, des familles sont demandeuses de logement depuis beaucoup trop longtemps, parfois même plus de dix ans ! Ces personnes recourent au dispositif de Droit au logement opposable (Dalo) mais celui-ci ne se prolonge que rarement par du relogement. Il n’est pas question que la ville se substitue à l’Etat mais on ne peut pas comprendre qu’elle refuse l’accès au logement à certains habitants. Nous demandons que les critères d’attribution de logement soient transparents et qu’ils prennent en compte la durée d’inscription ! A quoi servira-t-il de construire de nouveaux logements si les mal-logés en sont toujours exclus ?

En octobre, nous avons demandé un rendez-vous à Mme le Maire afin d’avoir une réponse à ces questions, nous attendons toujours sa réponse et renouvelons notre demande !

Droit Au Logement Saint-Ouen
Permanences : 4e samedi de chaque mois, de 10 h à 13 h - salle Marie-Charlotte Mananga, place Payret, M° Garibaldi.
Tél : 06 18 28 13 86 -
dalsaintouen@altern.org

Au format PDF Tract_DAL_14_dec_09.pdf

 

02/11/2009

Date limite pour voter...en 2010

Chaque année, je ferai un rappel pour les têtes en l'air et les raleurs... Vous voulez que ça change? Alors votez! Personne ne doit décider à votre place...

carte vote.jpgL'inscription sur les listes électorales doit se faire à votre mairie avant le 30 décembre 2009, si vous voulez voter en 2010.

N'oubliez pas les élections régionales au mois de mars 2010... La durée du mandat est de 6 ans.

Parce que le droit de vote est indispensable pour affirmer vos idées et peser dans la vie politique, c'est aussi un devoir, une chance. Alors ne laissez donc personne décider à votre place !




Qui peut s'inscrire sur les listes électorales ?

Pour voter, il faut : être majeur être de nationalité française jouir de ses droits civils et politiques justifier d'une attache avec la commune où vous souhaitez s'inscrire : soit y être domicilié, soit y résider depuis six mois au moins de façon continue et effective, soit y payer depuis cinq ans au moins la taxe foncière, la taxe d'habitation ou la taxe professionnelle.


L'inscription d'office

Si vous avez 18 ans en 2009
Vous êtes normalement inscrit d'office sur les listes électorales du domicile de vos parents. Vu que vous ne recevez pas obligatoirement de notification de cette inscription, et que les fichiers des jeunes majeurs peuvent être incomplets, mieux vaut donc vous renseigner auprès de votre mairie pour vérifier si l'inscription a été effectuée.

Afin d'éviter les complications de dernières minutes, nous vous conseillons d'effectuer vos démarches avant le 15 décembre. Si vous souhaitez être inscrits dans une autre commune que celle du domicile de vos parents, vous devez accomplir les formalités d'inscription volontaire. Vous devez en même temps vous assurer que vous n'avez pas été inscrit dans votre commune d'inscription d'office (celle du domicile de vos parents).


L'inscription volontaire

Si vous n'êtes pas concernés par l'inscription d'office
Pour voter aux prochaines élections, vous devez déposer votre demande d'inscription avant le 30 décembre 2009. Afin que votre inscription soit prise en compte, vous devez impérativement faire parvenir au service des élections de votre mairie les documents suivants :

- le formulaire d'inscription dûment complété. Veillez à être le plus clair et lisible possible, et à bien remplir toutes les rubriques du formulaire qui vous concernent.
- Une photocopie d'un titre d'identité et de nationalité en cours de validité ( carte nationale d'identité (photocopie recto verso), passeport (photocopie de la double page où figure votre photo) ou permis de conduire (valable uniquement s'il est accompagné d'un justificatif de nationalité)).
- Un justificatif de domicile. Seront acceptées : les pièces prouvant que vous êtes domicilié dans la commune (facture établie à votre nom et prénom de moins de trois mois d'électricité, de gaz ou de téléphone fixe). ou les pièces prouvant que vous êtes inscrit(e), pour la cinquième fois et sans interruption, au rôle d'une des contributions directes communales ou que votre conjoint répond à ces conditions.

Pour les personnes domiciliées chez un parent ou un tiers, contactez votre mairie pour connaître les justificatifs à fournir.


En cas de déménagement, que faire ?

Il faut vous inscrire avant le 30 décembre 2009 sur les listes de votre nouvelle commune. Celle-ci transmettra un avis à votre ancien bureau de vote qui vous radiera de ses listes.

Déménagement dans une même commune


Vous devez en informer votre mairie. Si vous ne le faites pas, la Poste ne fera pas suivre les courriers concernant les élections émis par la commune et les retourneront à la mairie qui vous radiera des listes électorales.

12/02/2009

Vélib' à Saint-Ouen

velib.JPG

Ils Arrivent !!!!

 

Enfin une bonne nouvelle ou presque…Vélib’ arrive à Saint-Ouen.

Cela sans doute permettra de désengorger la ligne 13 (en été ! Evidemment). Oui, un choix facile à prendre, quand on connaît cette ligne de métro saturée à plus de 110%.

 

Mais une question subsiste : Et les pistes cyclables ?

Doit-on attendre qu’il y ait des accidents ?

 

Encore une fois, la municipalité met la charrue avant les bœufs..

 

Quand on y regarde de plus près par exemple :

 

L’avenue Gabriel Péri, dans le sens porte de SO à la place de la République…nous avons un couloir de bus qui ne commence qu’à partir de l’angle de la rue des Rosiers. La porte de Saint-Ouen est l’exemple de l’anarchie en terme de conduite, d’incivilité et de stationnement sauvage.

 

Dans l’autre sens : nada !

 

Pas même de piste qui mène au château de Saint-Ouen, ni même au boulevard Victor Hugo,

 

Les rues sont devenues impraticables pour les automobilistes et les piétons, alors pour les vélos… Il y aura fort à faire pour nos élus chargés de la prévention ,de la sécurité (2C)* et du plan de déplacement, transports, stationnement, circulation (2A)*.

 

Donc restons quand même sur nos gardes lorsque nous prendrons nos Vélib’s car cela reste une bonne nouvelle pour les audoniens. Le rapprochement de Paris se fait à grande vitesse !

 (*) Veuillez vous reporter sur la bannière ‘Les zélus’ située à gauche  

velib SO.JPG

29/07/2008

La BRDE visite la Mairie de Saint-Ouen

1848314161.jpg

Mardi 22 Juillet, la brigade de répression de la délinquance économique (BRDE) perquisitionne la mairie de Saint-Ouen.

Une visite de courtoisie ?

En point de mire, le service de l’urbanisme et la direction financière.

Les acquisitions immobilières de la ville sont dans le collimateur du Procureur de la République. Les enquêteurs ont-ils trouvé des éléments à apporter au dossier ?

Réaction : Monsieur Atayi (DG adjoint des services) minimise l’intervention de la brigade et comme à son habitude la mairie se cache derrière ses gros travaux  (40% de logements sociaux, ses centres de santé et le développement social de la ville) qui  profitent en fin de compte toujours aux mêmes. Ces mêmes personnes qui endettent d’année en année Saint-Ouen (avec la complicité malgré lui du parti socialiste qui vote (comme lobotomisé) toutes les délibérations du conseil municipal).

Sans doute derrière cette opération, la mairie va en profiter pour se porter en victime et en même temps accuser la droite audonienne. Mais ne soyons pas dupe ! C’est belle et bien de modestes propriétaires qui se font spolier.

Quelques liens utiles : http://www.asaintouen.canalblog.com/ et http://www.avipso.org/

Entre libéralisme économique et politique sociale ardue, la maire PC de Saint-Ouen a choisi!

Une question se pose : Qui a porté plainte ?

Nous savons que ce genre de procédure dure très longtemps, mais nous saurons être patients pour avoir des réponses.

To be continued...

L'article du Parisen : le parisien.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu